Le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas

J’ai lu récemment le roman Le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas aux éditions Le livre de poche.

Alexandre Dumas (père) est un écrivain français né en 1802.

le comte de monte cristo alexandre dumas

L’œuvre

Le Comte de Monte Cristo est écrit en collaboration avec Auguste Maquet (écrivain né en 1812) en 1844.

Il a été publié sous forme de feuilletons dans le Journal des Débats de 1844 à 1846.

Son immense succès littéraire lui a permis d’être adapté maintes et maintes fois au théâtre, au cinéma mais aussi sous forme de feuilletons télévisés, de comédies musicales et de bandes dessinées,…

Ce roman est l’un des plus connu d’Alexandre Dumas, avec Les trois mousquetaires.

le comte de monte cristo d'alexandre dumas

L’histoire

1815, Edmond Dantès, jeune homme marseillais âgé de 19 ans, revient chez son père après une traversée de plusieurs mois en tant que second du navire Le Pharaon. Il doit épouser sa bien-aimée, Mercédès, le lendemain de son arrivée.

Un complot machiavélique empêche cet événement. La vie d’Edmond Dantès et des protagonistes en sera bouleversée à jamais.

Ce que j’en ai pensé

J’ai lu ce roman grâce à une lecture commune organisée par Nekotenshi sur le forum Livraddict, je la remercie pour ça !

le comte de monte cristo alexandre dumasC’était une première pour moi, les romans d’Alexandre Dumas. De plus, je ne lis que trop rarement de littérature classique.

Je me suis jetée dans la fosse aux lions, légèrement fébrile à l’idée de lire ce roman. D’une part, il est très dense et volumineux 1400 pages, d’autre part, c’est un phénomène littéraire français, d’où une certaine appréhension.

Pourtant, au bout d’une cinquantaine de pages, je suis rentrée dans l’histoire et j’ai été chamboulée par le destin d’Edmond. J’ai relevé haut l’étendard de la justice, de la jeunesse, de la fougue amoureuse, et j’ai adoré ça !

La construction du roman est phénoménale. Tant de personnages, tant de recoupements et de logique dans le déroulement des événements. C’est d’une main de maître qu’Alexandre Dumas nous offre une histoire incroyable.

Les dialogues, nombreux et riches, m’ont souvent fait penser à des répliques de théâtre. Les sentiments amoureux sont exacerbés et romantiques à souhait.

Il vit à l’encoignure de la porte une belle et blanche figure dont les yeux dilatés et sans expression apparente s’attachaient sur lui, tandis que le bouquet de myosotis montait lentement à ses lèvres.

Ce salut fut si bien compris que Morrel, avec la même expression de regard, approcha à son tour son mouchoir de sa bouche ; et les deux statues vivantes, dont le cœur battait si rapidement sous le marbre apparent de leur visage, séparées l’une de l’autre par toute la largeur de la salle, s’oublièrent un instant, ou plutôt un instant oublièrent tout le monde dans cette muette contemplation.

Le Comte de Monte Cristo est un personnage éblouissant par son extrême intelligence, sa richesse ostentatoire, et sa patience hors du commun. Le lecteur a envie de s’identifier à lui et de relever tous les défis, même ceux perdus d’avance.

Sans doute elle crut que le Comte allait lui parler ; sans doute, de son côté le Comte crut qu’elle allait lui adresser la parole ; mais des deux côtés ils restèrent muets, tant une banalité leur semblait sans doute indigne de tous deux ; et, après un échange de saluts Monte Cristo se dirigea vers Albert, qui venait à lui la main ouverte.

Vous avez-vu ma mère ? demanda Albert.

Je viens d’avoir l’honneur de la saluer, dit le Comte, mais je n’ai point aperçu votre père.

Tenez ! Il cause politique, là-bas, dans ce petit groupe de grandes célébrités.

En vérité, dit Monte Cristo, ces messieurs que je vois là-bas sont des célébrités ? Je ne m’en serais pas douté ! Et de quel genre ? Il y a des célébrités de toute espèce, comme vous savez.

Le Comte de Monte Cristo est un roman fabuleux qui transporte le lecteur dans des aventures insoupçonnées.

Je suis très heureuse d’avoir enfin lu ce grand roman. Ce n’est certainement pas le dernier de l’auteur que je lirai. D’ailleurs, j’ai prévu de lire en 2017, La reine Margot et Robin des Bois.

Je recommande pour ceux qui n’ont pas encore découvert ce roman, de le lire et d’en apprécier toute sa grandeur.

Avez-vous lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ?

5 pensées sur “Le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas”

  1. Je te rejoins complètement concernant Le Comte de Monte-Cristo…c’est un classique que je conseille à tous ! 😉 Il ne faut pas se laisser impressionner par son nombre important de pages parce que finalement l’histoire est tellement prenante qu’on ne se rend pas compte ! ! J’ai été dépaysée parce que je connais surtout le Dumas écrivain de romans historiques…ici, on est presque dans un conte philosophique et je me suis rendu compte que l’auteur s’en sort très bien, il est l’aise dans bien des styles.
    Une très bonne découverte.

    1. Tout à fait, l’histoire se lit très bien et j’avoue que je suis super heureuse d’avoir enfin découvert ce roman, qui au-delà d’être un classique est une référence culturelle multiple !

  2. Coucou Estelle,
    je viens enfin lire ta chronique ; elle est vraiment très réussie, et m’a juste donné envie de le relire. Les morceaux choisis sont vraiment très sympa et me replongent tout de suite dans l’ambiance. J’avais moi aussi été frappé par la facilité déconcertante et la vitesse avec laquelle on rentre dans cette histoire. Et tu as fait un très bon choix pour ton prochain Dumas avec La reine Margot, je me permettrais juste de te conseiller La dame de Monsoreau qui vient à la suite et qui est pour moi, presque aussi bon que Le comte de Monte-Cristo 😉 Bonne continuation dans tes découvertes Dumasienne.

    1. Coucou Tautiton !
      Merci beaucoup pour ton commentaire, j’avoue que je l’attendais toi le fan incontesté du Comte de Monte-Cristo ou plutôt de Haydée, la belle esclave 😉 😉
      J’ai adoré jusqu’au bout ma lecture ! Je lirai certainement également La dame de Monsoreau surtout si c’est une suite de la Reine Margot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *