Le juge d’Egypte de Christian Jacq

Cet été j’ai lu la trilogie Le juge d’Egypte de Christian Jacq aux éditions Le livre à la carte.

Christian Jacq est un auteur français né en 1947.

le tome 1 La pyramide assassinée
le tome 1 La pyramide assassinée

L’oeuvre

Le juge d’Egypte est une trilogie qui comprend La pyramide assassinée, La loi du désert et La justice du vizir.

Cette oeuvre a été publiée en 1993 et 1994 aux éditions Plon.

le tome 2 La loi du désert
le tome 2 La loi du désert

L’histoire

Aux temps des pharaons de l’Egypte ancienne, on découvre un jeune juge nommé Pazair confronté aux manigances visant à basculer le règne du pharaon au pouvoir, Ramsès II.

le dernier tome !
le dernier tome !

Ce que j’en ai pensé

Je connaissais cet auteur grâce à ma mère qui suite à un voyage en Egypte en 1996 l’avait découvert et depuis a lu toutes ses œuvres.

Depuis tout ce temps, je m’étais dit qu’un jour, je lirai un roman de Christian Jacq, curieuse de découvrir l’histoire de l’Egypte ancienne.

C’est donc par Le juge d’Egypte que j’ai commencé. Sous un soleil de plomb, dans mon fauteuil à l’ombre des arbres, je me suis délectée de cette lecture.

J’ai été happée par ce roman qui raconte les péripéties du jeune juge Pazair. Cet homme intègre va devoir déjouer des manigances visant à renverser le pouvoir en place.

Dans ce roman, on se focalise sur le juge Pazair et son acolyte, Souti. J’ai aimé découvrir les us et coutumes du peuple de l’Egypte ancienne ainsi que leur fonctionnement et la hiérarchie qui régit leur quotidien.

J’ai lu les trois tomes à la suite et je ne me suis ni lassée ni ennuyée. Au contraire, j’ai apprécié pouvoir lire des heures ces romans et m’immergée dans cet univers si riche et épatant. Quelle modernité que ces égyptiens ! Quel modèle pour les futures civilisations !

Le juge d’Egypte est aussi un roman policier, l’énigme est présente et ficelée parfaitement.

La plume de l’auteur est accessible tout en étant assez fine pour donner envie au lecteur d’en apprendre plus sur cette époque de l’Egypte ancienne. Je n’ai pas ressenti de longueur ni lu des détails inutiles ou trop complexes. Cela aurait rendu la lecture laborieuse.

Il est évident que je relirai du Christian Jacq. D’ailleurs, j’ai dans ma PAL Ramsès qui comprend cinq tomes 😉

A tous ceux qui n’ont pas encore lu Christian Jacq, je leur conseille chaudement Le juge d’Egypte pour une plongée inoubliable dans cette Egypte ancienne mystérieuse et étonnante.

6 pensées sur “Le juge d’Egypte de Christian Jacq”

  1. bonjour
    j’ai découvert Christian Jacq grâce à cette trilogie. depuis je lit tous les Christian Jacq se rapportant à l’Egypte. je ‘au même dans ma liseuse. malgré a j’ai gardé les formats papiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *