Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley

J’ai lu Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley aux éditions Pygmalion.

Marion Zimmer Bradley est une auteure américaine née en 1930 et décédée en 1999. C’est une auteure de fantasy et de science-fiction.

dame

Le livre Les dames du lac fait partie d’une saga, Le cycle d’Avalon. Cette saga n’est pas écrite de manière chronologique. C’est-à-dire que le roman Les dames du lac a été écrit en premier par Marion Zimmer Bradley mais d’autres ont été écrits après et pourtant relatent des évènements qui se sont déroulés avant, tout le monde suit ?

En tout, il y a sept tomes mais certains n’ont pas été traduits en français et certains ont été écrits par une autre auteure, Diana L. Paxon après le décès de Marion Zimmer Bradley.

L’oeuvre

Ce livre, The mists of Avalon est paru en janvier 1983 et a été traduit en deux volumes. Les dames du lac paraît en janvier 1986 et Les brumes d’Avalon en janvier 1987.

Les dames du lac relate une version de la légende arthurienne mais du point de vue des femmes et en se focalisant sur leurs vies.

L’histoire

L’histoire se déroule au moyen-âge en Bretagne dans la Cornouaille. L’histoire commence avant la naissance d’Arthur Pendragon et se termine au coeur du règne du roi Arthur.

On redécouvre ici tous les personnages de cette légende arthurienne. Il y a bien sûr, Merlin, Viviane, Ygerne, Morgause, Morgane, Lancelot,… et d’autres moins connu Balan, Caï, Balin,…

Ce que j’en ai pensé

J’avais auparavant lu les deux premiers tomes de la saga Arthur de Kevin Crossley-Holland et j’avais abandonné ma lecture au deuxième tome. C’était ennuyeux, ça parlait de la guerre des croisés, de Venise,… j’ai trouvé cela ennuyeux et totalement hors propos selon moi. Cela ne représente pas du tout la légende arthurienne que je connais et que j’ai envie de connaître mieux.

De ce fait, j’attendais beaucoup de ce roman et je ne n’ai pas été déçue.

La légende arthurienne est passionnante je trouve. Une partie de cette légende est totalement crédible : un royaume avec un roi pour gouverner et des chevaliers pour protéger le royaume. C’est ce côté « ça pourrait exister » qui m’attire. L’autre partie fantasy avec la féerie d’Avalon, la grande prêtresse, Merlin, la magie, les dragons, les rites, tout cela est très mystérieux et passionnant.

Dans ce roman assez condensé d’à peine 450 pages, j’ai découvert beaucoup d’aspects de cette légende que je ne connaissais pas et cela m’a plu. L’auteure a réussi le pari de relater des faits très denses sans nous perdre dans les méandres de cette histoire. Elle va à l’essentiel avec une écriture agréable.

Par contre, je n’ai pas été passionnée par les personnages et je n’ai pas ressenti d’émotion à la lecture. J’ai eu l’impression de rester en dehors de l’histoire, sans rentrer dedans.

Cela ne m’empêche pas d’avoir hâte de lire le deuxième volume, Les brumes d’Avalon pour me replonger dans cette atmosphère si particulière.

2 pensées sur “Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley”

  1. Chronique concise et précise, très intéressante ^^. J’avais déjà eu cette impression aussi et c’est pourquoi je n’avais pas réussi à continuer. Je vais suivre ta lecture du tome 2 😉

    Bonne lecture ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *