Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

Il y a quelques semaines, j’ai lu Les fiancés de l’hiver écrit par Christelle Dabos aux éditions Gallimard Jeunesse.

Christelle Dabos est une auteure française née en 1980.

lesfiancesdelhiversimplementblog-fr

L’oeuvre

Les fiancés de l’hiver est le premier roman de l’auteure. C’est aussi le premier tome de la saga La passe-miroir. Il est paru en 2013 aux éditions Gallimard Jeunesse.

Cette saga est un genre littéraire fantasy destinée à un public adolescent.

L’histoire

Après la Déchirure qui a mis fin à l’ancien monde, la vie s’est concentrée sur quelques territoires distincts les uns des autres, des arches suspendues dans les airs. Habitée par des familles dotées de pouvoirs particuliers, chacune d’elles est dirigée par un ancêtre, appelé « esprit de famille ».

Ophélie, jeune fille habitante de l’arche nommée Anima vit tranquillement auprès de sa famille. Elle est liseuse d’objets et passe-miroir.

Contrainte d’épouser un inconnu qui vit dans sur une autre arche nommée Le Pôle, Ophélie part le rejoindre avec pour seule compagnie, sa tante, chaperon jusqu’au mariage qui doit avoir lieu dans six mois.

Ce que j’en ai pensé

Avec un univers si riche et si différent du nôtre, j’ai mis beaucoup de temps à m’adapter à ce roman. La Fantasy ne m’est pas inconnue mais je suis encore novice dans ce genre littéraire où tout est permis (magie, illusion,..).

J’étais très impatiente de lire ce premier tome si plébiscité par les critiques littéraires et par mon entourage. Comme à mon habitude, je n’aime pas connaître à l’avance l’histoire, j’ai donc pris en pleine tête l’imagination plus que débordante de l’auteure. Quelle claque ! Créer un monde suspendu, des familles regroupées en clans, des demi-dieux, une dictature, des pouvoirs magiques, des sabliers d’illusions, des objets animés d’émotions,…

Une fois rentrée dans l’histoire, c’est-à-dire, après plus de deux cents pages lues, j’ai aimé suivre les aventures de nos anti-héros, Ophélie et Thorn. Par contre, je n’ai pas compris le but de cacher l’identité d’Ophélie ni son travestissement.

J’ai eu l’impression de passer à côté du fameux coup de cœur qui a chamboulé tant de lecteurs pour ce roman. L’intrigue ne m’a pas emballée ni tenue en haleine. J’ai peiné à rentrer dans l’histoire et j’ai trouvé l’action trop lente. C’est un peu le problème si j’ose dire, des sagas. Le premier tome met en place l’univers et les personnages alors soit ça passe, soit ça casse.

Toutefois, j’ai globalement apprécié ma lecture et le dernier tiers du livre m’a donné envie de connaître la suite dans le tome 2.

Avez-vous lu ce premier tome ? Est-ce un coup de cœur littéraire ?

7 pensées sur “Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos”

  1. Personnellement j’ai adoré la plume de l’auteure. Je l’ai trouvé vraiment agréable à lire et parfaite pour ce qui est des descriptions.
    Le second tome m’attend dans ma PAL.

    1. Tu dois avoir hâte de lire le second tome j’imagine ! J’ai préféré le second au premier, donc j’espère que ton enthousiasme sera le même voire plus 😉

  2. Je vais partie des rares personnes comme toi: je n’ai moi non plus pas adhéré à cette lecture, qui m’a surtout ennuyé. Je ne comprends pas l’engouement autour de ce roman! Les mystères du succès…

    1. C’est vrai que le premier tome m’a laissée le sentiment d’être passée à côté de l’engouement général. Par contre, j’ai persévéré avec le tome 2 et là j’ai vraiment beaucoup aimé ! Comme quoi parfois le fait de connaître l’univers aide à apprécier mieux l’histoire contée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *