Les jours sucrés de Loïc Clément et Anne Montel

les jours sucrés

Je viens de lire la bande dessinée Les jours sucrés de Loïc Clément et Anne Montel aux éditions Dargaud.

Loïc Clément, scénariste de bande dessinée et Anne Montel, graphiste et illustratrice, sont français, jeunes et talentueux.

L’oeuvre

Les jours sucrés est une bande dessinée, one shot, parue en février 2016.

les jours sucrés

L’histoire

On rencontre Eglantine, jeune femme parisienne qui reçoit un appel téléphonique qui va bouleverser sa vie : son père est décédé et le notaire de ce dernier, souhaite la rencontrer afin de régler la succession. Eglantine va alors hériter de la boulangerie familiale.

Eglantine retourne dans le village breton de son enfance, où elle n’a pas remis les pieds depuis son départ, il y a 20 ans.

Ce que j’en ai pensé {spoiler}

Eglantine, l’héroïne, vit un conte de fée moderne. Cette jeune femme que rien ne prédispose à retourner vivre dans son village, plaque tout, abandonne son travail et trouve l’amour. Grâce à cette nouvelle vie, elle fait tomber sa carapace de jeune femme urbaine et froide.

Cette BD est jolie, les dessins sont très aboutis, les couleurs harmonieuses. Elle est très plaisante à lire et à découvrir. Le scénario est attendu et malgré tout, j’ai été surprise par quelques évènements que je n’avais pas anticipés.

Sur la boulangerie, un panneau écrit « Fermé pour cause de décès ». Un chat dit à un autre chat :

Dites, pourquoi y avait pas un panneau « Ouvert pour cause de vie », avant ?

Sans doute parce qu’il a passé son existence à ne pas être très vivant cet homme-là…

J’ai beaucoup souri durant ma lecture, j’ai même éclaté de rire à un moment et j’ai adoré ça ! J’ai également été émue, la larme à l’œil. C’est une belle histoire qui donne envie de croire que le bonheur est possible, que la vie réserve de belles surprises et que rien n’est tracé à l’avance.

Avec cette BD on aborde beaucoup de sujets profonds comme l’abandon, le divorce, la mort, la maladie, l’amour.

J’ai adoré ma lecture, j’en garde un très bon souvenir. J’encourage tout le monde à lire cette très jolie histoire qui fait du bien : de la douceur dans ce monde de brutes !

2 pensées sur “Les jours sucrés de Loïc Clément et Anne Montel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *