L’homme aux cercles bleus de Fred Vargas

J’ai lu récemment L’homme aux cercles bleus de Fred Vargas aux éditions J’ai Lu.

Fred Vargas est une auteure française née en 1957.

l'homme aux cercles bleus de fred vargas

L’œuvre

L’homme aux cercles bleus est paru en 1991. Il a reçu le prix du Festival de Saint-Nazaire en 1992.

L’histoire

Dans les rues de Paris, un inconnu dessine de grands cercles bleus dans lesquels il dépose un objet anodin. Il inscrit à la craie bleue la phrase suivante « Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? ».

Cette manie intrigue et déstabilise la population et les forces de police. Puis un jour, le corps d’une femme est retrouvé dans un des fameux cercle bleu.

Le commissaire Adamsberg fraîchement débarqué de ses Pyrénées avec l’aide de son adjoint Danglard, mène l’enquête.

Ce que j’en ai pensé

J’entends parler de Fred Vargas depuis bien longtemps. Bizarrement, je n’avais pas encore lu un roman de cette auteure. Pourtant, j’étais bien décidée à découvrir le fameux commissaire Jean-Baptiste Adamsberg.

J’ai donc pris la précaution de commencer par le premier roman de l’auteure dans lequel apparaît ce personnage haut en couleurs.

L’homme aux cercles bleus est un roman court d’à peine deux cents cinquante pages. Pourtant, les débuts furent difficiles. L’auteur présente plusieurs personnages dont Adamsberg et Danglard et l’enquête en même temps. Le style m’a semblé confus et j’ai été un peu déstabilisée durant les cinquante premières pages.

Finalement, une fois le décor planté, l’enquête commence et là, j’ai commencé à prendre plaisir à lire ce roman.

Le commissaire Adamsberg est un personnage complexe. Il fonctionne de manière réfléchie et a une capacité de raisonnement peu commune. Il sent les gens et par son analyse arrive à déjouer l’énigme.

Danglard, son adjoint, possède une grande intelligence et aime enquêter de manière plus conventionnelle.

L’histoire se déroule dans les années 90 et cela se sent. En effet, L’action se passe bien avant la mise en place de toutes les lois interdisant l’alcool au travail ou la cigarette dans les bureaux. Cela donne un côté poussiéreux plutôt sympa mais assez déroutant.

J’ai aimé découvrir la plume particulière de l’auteur et enfin faire la rencontre de ce commissaire original et talentueux. L’enquête est réussie et les personnages restent mystérieux pour le lecteur jusqu’à la fin du roman. Au final, ce roman est une belle surprise et j’ai été conquise par l’auteur.

La découverte de ses œuvres ne s’arrêtera pas là car je compte bien lire toute la série Adamsberg dans un avenir relativement proche.

Connaissez-vous ce roman ? Quel est votre Vargas favori ?

6 pensées sur “L’homme aux cercles bleus de Fred Vargas”

    1. C’est vrai qu’il ne m’a pas transporté comme on dit mais sincèrement, l’enquête est bien menée.
      Si un jour tu le lis, j’aurai plaisir à connaître ton avis !

  1. J’adore Fred Vargas! « L’homme aux cercles bleus » n’est peut être pas effectivement le plus envoutant! Par contre j’ai beaucoup aimé « Pars vite et reviens tard » et j’ai adoré « Sous les vents de Neptune » ou « Dans les bois éternels » par exemple. Je trouve les personnages d’Adamsberg et de de Danglard très attachant et je suis toujours en attente d’une nouvelle sortie. J’espère que tu vas persévérer dans ta découverte de cet auteur!

    1. Moi aussi j’aime beaucoup Danglard surtout, pour le moment ! J’ai hâte de lire d’autres romans de Vargas, j’ai deux romans dans ma PAL de l’auteure.
      Merci pour ton commentaire Charlotte 😉

  2. Coucou !

    Au début de ce livre j’ai également été super déstabilisée vu le style spécial de l’auteure. Mais on y prend vite goût et j’ai beaucoup aimé ce livre. Son style particulier fait le charme de ses livres je trouve…

    Si tu en lis d’autres et que tu les apprécies, n’hésites pas à me faire signe 😉

    1. Coucou ! C’est évident que le style est spécial,j’ai eu un peu peur pour te dire 😉 J’en lirai d’autres c’est sûr !
      Merci pour ton commentaire Sarah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *