Le magicien d’Oz de Victor Fleming

J’ai eu l’occasion de voir au cinéma le film culte Le magicien d’Oz de Victor Fleming.

Le magicien d’Oz (The wizard of Oz)

Ce film américain est sorti au cinéma en 1939. Il est adapté du livre portant le même nom de L. Frank Baum.

Ce film devenu culte, a obtenu plusieurs prix et récompenses (Oscar, Palme,…). C’est un des films le plus vu au monde. Il est également très ancré dans la culture populaire américaine qui en fait sans cesse référence.

Synopsis

Dorothy vit dans une ferme au Kansas avec son oncle et sa tante. Elle a un petit chien nommé Toto.

Afin de sauver Toto des griffes d’une méchante femme, Dorothy décide de s’enfuir. Quelques heures plus tard, prise de remords, elle retourne au village.

A peine arrivée, une tornade s’abat sur la maison alors qu’elle se trouve à l’intérieur avec son chien. La maison s’envole et atterri au Pays d’Oz, à Munchkinland.

Ce que j’en ai pensé

Ce film m’intriguait depuis très longtemps. La musique, les acteurs, les répliques, tout est culte dans ce film. Lorsque j’ai vu qu’il passait au cinéma en version originale (sous-titrée) l’occasion était trop belle !

Un film daté de 1939… ça fait loin quand même ! Premières images en noir et blanc, une Judy Garland pleine de charme et d’innocence, et la magie opère ! Je ne connaissais quasiment rien de cette histoire qui se déroule au Pays d’Oz. Je me suis laissée porter par les personnages, les chansons et les couleurs.

Ce film m’a laissé un petit bout de bonheur et de gaieté dans les yeux et la tête. Malgré cela, j’avoue n’avoir pas été surprise par le déroulement du film.

Concernant l’histoire, c’est un genre de road movie dans lequel une jeune fille et son chien rencontrent des personnages au gré de leur voyage. Je reconnais que les effets spéciaux sont très réussis et que l’histoire aussi basique soit elle, fonctionne. On se prend au jeu facilement.

Lorsque Dorothy chante Somewhere over the rainbow on est transporté hors du temps. C’est pour moi une parenthèse enchantée dans ce monde de brutes et ça fait du bien.

Mention spéciale pour le lion qui est ridicule, drôle et grotesque mais qui est mon personnage préféré 😉

Avez-vous ce film ? Qu’en avez-vous pensé ?

2 réflexions sur « Le magicien d’Oz de Victor Fleming »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *